Un prêt travaux de rénovation sécurise votre projet

Vous sentez qu’il est temps d’apporter une rénovation à votre domicile. Ce qui manque c’est l’argent pour entamer les travaux. Une solution s’offre à vous : contracter un prêt travaux de rénovation auprès d’une banque ou d’un organisme de crédit.

Les différentes catégories de prêt rénovation

Les travaux éligibles pour un prêt rénovation sont nombreux. Cela peut aller de l’agrandissement d’une pièce de la maison à l’achat d’équipements pour mettre l’habitation aux normes de limitation des dépenses énergétiques.

Le prêt personnel non affecté : vous avez la possibilité d’utiliser à votre guise l’argent qui vous est alloué par l’organisme prêteur. Il n’y a pas de justificatif de dépenses à fournir. Il présente l’avantage d’économiser en frais de dossier, d’un déblocage rapide des fonds. Il vous convient si vous avez l’intention d’effectuer vous-même les travaux sans passer par les professionnels.

Le prêt personnel affecté : d’entrée il est clair que l’argent débloqué par l’établissement financier va être utilisé exclusivement dans des postes de dépenses bien précis. Là vous faites bien si vous confiez les travaux à des professionnels. Des factures vont être exigées par l’organisme de crédit.

D’autres types de prêts existent encore. Parmi ceux-ci il y a les prêts aidés. Ils se destinent plus pour l’amélioration de l’habitat, la mise aux normes de la maison en termes de performance énergétique ou d’économie d’énergie. Il y a les prêts prévus d’aider les ménages vulnérables à acquérir un logement qui leur appartienne en propre. C’est le PAS ou Prêt d’Accession Sociale.

Contracter un prêt travaux sécurise votre projet

Contracter un prêt travaux sécurise votre projet. Il y a plusieurs raisons à cela. Le premier point c’est que vous avez l’assurance d’avoir à disposition les fonds nécessaires pour mener les travaux à bonne fin. Et même en cas d’une sous-estimation des coûts au départ, il est toujours possible de demander un autre crédit pour compléter l’ensemble des dépenses requises pour terminer les travaux.

Le deuxième point c’est que, dans les exigences des banques pour accorder l’emprunt, il y a l’obligation de souscrire à une assurance. En cas de problème en cours de route, il y a la possibilité de bénéficier de l’intervention de l’assurance. Si le professionnel à qui les travaux ont été confiés n’a pas bien fait son travail et qu’un accident survient, votre responsabilité civile ne va pas être engagée.

Mention spéciale est faite du crédit travaux rénovation affecté. L’emprunteur voit son projet un peu plus sécurisé. En cas de non respect des engagements du prestataire choisi, il est permis de résilier le contrat de prêt qui y correspond. L’emprunteur peut alors restituer sans contrainte aucune la somme déjà débloquée par l’organisme prêteur. Dans certaines circonstances, si litige il y a au plan financier, il va se régler entre l’organisme prêteur et l’entrepreneur.

Avec la remarque que les raisons qui poussent à résilier le contrat avec l’entrepreneur doivent être bien documentées. Les manquements doivent être assez graves pour justifier une telle prise de décision. Sinon, au cas où les raisons invoquées sont futiles, c’est aller au devant de démarches judiciaires longues et pénibles. De plus, sans avoir la certitude d’avoir gain de cause.

Articles similaires

Leave a Comment