5 conseils pour obtenir un crédit travaux pour rénover sa maison

Réaliser des travaux de rénovation sur la maison implique des coûts conséquents. Que ce soit pour rénover la toiture, réaménager la cuisine ou la salle de bain ou d’autres travaux de rénovation, il est souvent impossible de financer soi-même ces travaux. Ainsi, le crédit travaux est une très bonne alternative pour financer une rénovation. Si vous ne savez pas vraiment à quoi vous attendre, voyons à travers ces quelques lignes de bons conseils pour faire un crédit travaux pour rénovation sa maison.

1. Déterminer le budget nécessaire pour les travaux

La première chose à faire avant une demande de crédit travaux est de déterminer le montant du budget nécessaire pour les travaux. Tout dépend de ce que vous souhaitez faire. En effet, la rénovation peut impliquer uniquement la toiture, une pièce entière ou encore toute une extension. Pour avoir une idée du budget nécessaire, il faudra faire le point sur tous les travaux à réaliser. Il est important d’avoir ne serait-ce qu’un budget approximatif avant d’entamer une demande de crédit travaux immédiat.

2. Choisir le crédit travaux adapté à votre projet

Lorsqu’on parle de crédit travaux, il faut savoir qu’il existe plusieurs formes de prêt possibles. Comme il s’agit d’un crédit à la consommation, tout dépendra de vos besoins et de vos travaux. Par exemple, si vous souhaitez faire vous-même vos travaux, un prêt personnel non affecté est idéal. Si les travaux sont réalisés par un professionnel, le crédit affecté est recommandé. Si vous souhaitez éviter les démarches supplémentaires d’un nouveau prêt, il est également possible d’envisager le crédit renouvelable.

3. Comparer pour trouver un crédit travaux au meilleur taux

Pour obtenir un crédit travaux, faire la comparaison est une étape très importante. En effet, il ne faut surtout pas vous lancer sur la première offre de crédit travaux qui se présente. Comparer les offres de crédit travaux vous permet de trouver le meilleur taux. Pour cela, vous pouvez procéder en comparant les TAEG. En plus du TAEG, n’oubliez pas de comparer les autres caractéristiques telles que le coût total de l’emprunt, la durée du contrat ou encore la mensualité.

4. Combiner le crédit travaux à un prêt immobilier

En plus des différentes possibilités de crédit travaux, il est également envisageable d’incorporer un crédit travaux à votre prêt immobilier. Comme le prêt immobilier s’étale sur une longue durée, vous pouvez bénéficier d’un amortissement considérable, mais aussi d’un taux avantageux. En effet, le prêt immobilier offre souvent un bien meilleur taux qu’un crédit travaux classique. En combinant votre crédit travaux au prêt immobilier, vous évitez de contracter deux crédits à la fois.

5. Envisager les prêts travaux aidés

Pour encourager les foyers modestes à entreprendre des rénovations et surtout des rénovations énergétiques, l’État propose des prêts travaux aidés. En effet, il existe des prêts proposés par l’État pour financer une transition énergétique telle que le prêt conventionné pour la rénovation énergétique, l’éco-prêt à taux zéro ou encore le crédit d’impôt développement durable. Les prêts aides ne se limitent pas à ces prêts pour transition énergétique. On retrouve également le prêt travaux à taux zéro, le prêt pass-travaux, le prêt amélioration de l’habitat ou l’aide à l’ANAH.

Articles similaires

Leave a Comment